Statement & Intervention
UNGA73: Member States of the UN should refrain from voting for candidates to the Human Rights Council that are unfit for membership

To Permanent Representatives of Member States of the UN General Assembly

18 September 2018

Member States of the UN should refrain from voting for candidates to the Human Rights Council that are unfit for membership

Version française ci-dessous


Excellencies,

Ahead of the next UN Human Rights Council (“HRC” or “the Coun­cil”) election, we, the undersigned national, regional, and international civil society organisations, write to urge your delegation to refrain from voting for candidates that blatantly fail to fulfil the Council membership standards outlined in UN General Assembly (UNGA) resolution 60/251.

Paragraphs 8 and 9 of resolution 60/251 state that the UNGA:

  1. Decides that the membership in the Council shall be open to all States Members of the United Nations; when electing members of the Council, Member States shall take into account the
    con­tri­bu­tion of candidates to the promotion and protection of human rights and their voluntary pledges and commitments made thereto […];
  2. Decides also that members elected to the Council shall uphold the highest standards in the
    pro­mo­tion and protection of human rights [and] fully cooperate with the Council […].

We are concerned that several of the States that are running for election fail to fulfil minimal requi­re­ments with regard to both the pro­motion and pro­tection of human rights and cooperation with the Council and other UN human rights bodies and mech­anisms. Some of these candidates show a pattern of non-cooperation with the UN human rights system and attacks against UN Special Procedure Man­date-Holders that is in­compatible with Council membership. Furthermore, some of this year’s candi­da­tes have engaged in acts of in­ti­midation and repri­sals against human rights defenders and civil society organisations, who play a key role in the Council’s work. Voting for these can­didates would undermine the Council’s credibility and institutional integrity.

We urge you to treat human rights considerations and the substantive Council membership criteria out­lined in resolution 60/251 as paramount in electing members to the Council, rather than engaging in vote trading or privileging political considerations over fundamental human rights.

In October 2018, the next HRC election will determine which States sit as Members of the Council in the next three years (2019-2021). Considering that States must receive a simple majority of votes (i.e., 97) to be elected, that voting takes place by secret ballot, and that electing States are under no obligation to vote for each and every can­didate within a regional group, we urge your dele­gation to simply refrain from voting for unfit candidates. Doing so will require leaving the ballot blank for those candidate States your delegation considers unfit.

Sincerely,

 

African Centre for Democracy and Human Rights Studies (ACDHRS)
African Centre for Justice and Peace Studies (ACJPS)
Americans for Democracy & Human Rights in Bahrain (ADHRB)
ARTICLE 19
Asian Forum for Human Rights and Development (FORUM-ASIA)
Asian Legal Resource Centre (ALRC)
Bahrain Institute for Rights and Democracy (BIRD)
Cairo Institute for Human Rights Studies
Centro de Estudios Legales y Sociales (CELS)
CIVICUS: World Alliance for Citizen Participation
Commonwealth Human Rights Initiative (CHRI)
Conectas Direitos Humanos
Connection e.V., Germany
DefendDefenders (the East and Horn of Africa Human Rights Defenders Project)
EEPA
Eritrea Focus
Eritrean Diaspora in East Africa (EDEA)
Eritrean Law Society (ELS)
Eritrean Movement for Democracy and Human Rights (EMDHR)
Geneva for Human Rights (GHR)
Global Centre for the Responsibility to Protect
Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights
Horn of Africa Civil Society Forum
Human Rights Association / İnsan Hakları Derneği (İHD)
Human Rights Concern – Eritrea (HRCE)
Human Rights House Foundation
Human Rights Law Centre
Human Rights Watch
Information Forum for Eritrea (IFE)
International Commission of Jurists
International Federation of Action by Christians for the Abolition of Torture (FIACAT)
International Federation for Human Rights (FIDH)
International Humanist and Ethical Union (IHEU)
International Movement Against All Forms of Discrimination and Racism (IMADR)
International Service for Human Rights
Network of Eritrean Women
PEN Eritrea
Reporters Without Borders (RSF)
Southern Africa Human Rights Defenders Network (SAHRDN)
World Organisation Against Torture (OMCT)
Zimbabwe Lawyers for Human Rights (ZLHR)

 


À l’attention des Représentants permanents des États Membres de l’Assemblée générale des Nations Unies

18 septembre 2018

Les États Membres de l’ONU devraient s’abstenir de voter en faveur de candidats au Conseil des droits de l’homme qui n’en remplissent pas les critères d’appartenance


Mesdames, Messieurs les Représentants permanents,

En amont de la prochaine élection au Conseil des droits de l’homme de l’ONU (« le CDH » ou « le Conseil »), les organisations nationales, régionales et internationales de la société civile soussignées vous écrivent afin d’exhorter votre délégation à s’abstenir de voter en faveur de candidats qui échouent de façon flagrante à remplir les critères d’appartenance au Conseil qui sont listés dans la ré­solution 60/251 de l’Assemblée générale de l’ONU (AGNU).

Les paragraphes 8 et 9 de la résolution 60/251 prévoient en effet que l’AGNU :

  1. Décide que tous les États Membres de l’Organisation des Nations Unies pourront être candidats à un siège au Conseil ; lors de l’élection des membres du Conseil, les États Membres prendront en considération le concours que chaque candidat a apporté à la cause de la promotion et de la
    dé­fen­se des droits de l’homme et les contributions volontaires qu’il a annoncées et les engagements qu’il a pris en la matière
    […] ;
  1. Décide également que les membres élus du Conseil observeront les normes les plus strictes en matière de promotion et de défense des droits de l’homme [et qu’ils] coopéreront pleinement avec le Conseil […].

Nous sommes inquiets du fait que plusieurs des États ayant présenté leur candidature cette année ne remplissent pas les exigences minimales relatives à la fois à la promotion et à la protection des droits de l’homme et à la coopération avec le Conseil et d’autres organes et mécanismes onusiens relatifs aux droits de l’homme. Certains de ces candidats ont fait preuve de façon récurrente d’une attitude de non-co­opération avec le système onusien des droits de l’homme, voire d’attaques à l’encontre des ti­tu­laires de mandats au titre des Procédures spéciales – un comportement qui est incompatible avec la qualité de membre du Conseil. En outre, certains des candidats s’étant fait connaître cette année se sont livrés à des actes d’inti­mi­dation et de représailles contre des défenseurs des droits de l’homme et des organisations de la société civile, lesquels jouent un rôle clef dans le travail du Conseil. Voter en faveur de ces candi­dats affaiblirait la crédibilité et l’intégrité institutionnelle de ce dernier.

Nous vous exhortons à considérer comme étant de la plus haute importance les considérations en ma­tiè­re de droits de l’homme et les critères substantiels d’appartenance au Conseil listés dans la réso­lu­tion 60/251, lors de l’élection de ses membres, plutôt que de vous livrer à des échanges de votes ou de pri­­vi­légier des considérations politiques par rapport aux droits et aux libertés fondamentales.

En octobre 2018, la prochaine élection au CDH déterminera quels États occuperont un siège de Membre du Conseil lors des trois prochaines années (2019-2021). Considérant que les États doi­vent obtenir une majorité simple de votes (soit 97) pour être élus, que le vote se tient par bul­le­tin secret, et que les États électeurs n’ont aucune obligation de voter pour chacun des can­didats concourant au sein d’un groupe régional, nous exhortons votre délégation à s’ab­stenir de voter pour les candidats ne remplissant pas les critères d’appartenance au Conseil. Agir en ce sens néces­sitera ainsi de laisser blanc le bulletin des États candidats que votre délégation considère comme étant inadaptés.

Nous vous remercions et vous prions de croire, Madame, Monsieur le Représentant-e
permanent-e, en l’assurance de notre respectueuse considération.

 

African Centre for Justice and Peace Studies (ACJPS)
Americans for Democracy & Human Rights in Bahrain (ADHRB)
ARTICLE 19
Asian Forum for Human Rights and Development (FORUM-ASIA)
Asian Legal Resource Centre (ALRC)
Association des droits humains / İnsan Hakları Derneği (İHD)
Bahrain Institute for Rights and Democracy (BIRD)
Centre africain pour la démocratie et les études des droits de l’Homme (ACDHRS)
Centro de Estudios Legales y Sociales (CELS)
CIVICUS : Alliance mondiale pour la participation citoyenne
Commission internationale de juristes
Commonwealth Human Rights Initiative (CHRI)
Conectas Direitos Humanos
Connection e.V. (Allemagne)
DefendDefenders (le Projet des défenseurs des droits humains de l’Est et de la Corne de l’Afrique)
Diaspora érythréenne en Afrique de l’Est (EDEA)
EEPA
Eritrea Focus
Eritrean Law Society (ELS)
Fédération internationale des ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) (FIACAT)
Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH)
Genève pour les droits de l’Homme
Global Centre for the Responsibility to Protect
Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights
Horn of Africa Civil Society Forum
Human Rights Concern – Eritrea (HRCE)
Human Rights House Foundation
Human Rights Law Centre
Human Rights Watch
Information Forum for Eritrea (IFE)
Institut du Caire pour l’étude des droits de l’Homme (CIHRS)
Mouvement érythréen pour la démocratie et les droits humains (EMDHR)
Mouvement international contre toutes les formes de discrimination et de racisme (IMADR)
Network of Eritrean Women
Organisation mondiale contre la torture (OMCT)
PEN Érythrée
Reporters Sans Frontières (RSF)
Service international pour les droits de l’Homme
Southern Africa Human Rights Defenders Network (SAHRDN)
Union internationale humaniste et éthique (IHEU)
Zimbabwe Lawyers for Human Rights (ZLHR)